Néphropathie au phosphate

Je vous livre ici la genèse d’un article que nous avons écrit et qui va être tantôt est publié dans la Revue Médicale Suisse [Néphropathie au phosphate: comment l’éviter? format PDF (639 Ko)]

Tout à commencé par cet article  en janvier 2010 sur « Cathartique au phosphate et insuffisance rénale aiguë » ou déjà je prenais position contre la préparation colique avec du phosphate de sodium.

Nous avons ensuite vécu le cas d’une patiente qui a fait une néphropathie au phosphate sur une préparation colique avec du Colophos®.  Ce cas a motivé une présentation lors de la réunion franco-romande de pathologie rénale.

Cliquer sur la présentation pour la télécharger au format PDF (4 Mo)

Devant l’étonnement de certains de mes collègues face à cette pathologie, après diverses discussions avec des médecins généralistes, des chirurgiens et des infirmières quant à la préparation colique au phosphate de sodium – surtout concernant la croyance que c’est pratique car pris sans trop de liquide – nous avons jugé important de faire un article avec des recommandations claires  quant à la prise de cette préparation (surtout quand il ne faut pas la prescrire).

Je reste toutefois convaincu qu’elle ne devrait pas être utilisée!

Étiquettes : , , ,

Catégories : Médicaments et rein, Néphrologie, Présentation

Auteur :Dr Vincent Bourquin

Néphrologue blogueur

S'abonner

Subscribe to our RSS feed and social profiles to receive updates.

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :