Principes d’épuration extrarénale

Dans le cadre du «Certificat of Advanced Studies HES-SO» (télécharger le fichier PDF, 422 Ko, 9 pages) intitulé «Soins aux personnes en insuffisance rénale, je donne un cours de 1h30 sur les principes de l’hémodialyse et de l’hémofiltration. J’ai regroupé le tout sous le titre «Principes épuration extrarénale».(télécharger le fichier PDF, 8.9 Mo)

Je développe cela en 4 parties, à savoir:

  1. Quelques définitions
  2. Mécanismes de transfert
  3. Différentes techniques
  4. Recommandations pratiques.

Afin que le cours soit complet, j’ai annoté les diapositives pour avoir les images et leurs explications. Il me semble que cela peut être utile pour réviser et surtout pour ceux qui n’ont pas assisté au cours. (télécharger la présentation 3 diapositives par page  avec annotations en fichier PDF, 13.8 Mo)

Étiquettes : , , ,

Catégories : Epuration extra-rénale, Néphrologie

Auteur :Dr Vincent Bourquin

Néphrologue blogueur

S'abonner

Subscribe to our RSS feed and social profiles to receive updates.

10 commentaires sur “Principes d’épuration extrarénale”

  1. kimou_mdz
    13 mars 2011 à 23:06 #

    fabuleux pour l’hémodialyse mais……………..
    je veux les protocoles de dialyses péritonéale svp
    trés important et urgent
    merci

    J'aime

  2. kimou_mdz
    20 mars 2011 à 12:58 #

    une autre question concernant les profils d’ultrafiltration lors d’une séance d’hémodialyse qu’ulles sont leur indications et contr indications?
    merci

    J'aime

  3. bernadette.gombert-jupille@hcuge.ch
    28 mars 2011 à 13:31 #

    quand un patient est en hyperkaliémie et qu’il faut le dialyser en urgence, faut-il mettre un bain acide sans K ou pauvre en K (2meq/L) ou faut-il mettre le bain habituel du patient (3meq/L) pour éviter de faire descendre trop vite la kaliémie

    J'aime

    • 28 mars 2011 à 16:24 #

      Chère Bernadette,
      On peut très bien commencer par un bain sans K ou pauvre en K et suivre la kaliémie. Par contre le bain n’est pas acide mais riche en bicarbonate.
      Bien à toi

      J'aime

  4. Bernadette
    28 mars 2011 à 13:34 #

    En HDF, si on est à plus de 15litres de réinjection à la fin du traitement est-ce que l’on a pas un risque de trop « saler » le patient ?
    merci

    J'aime

    • 28 mars 2011 à 16:25 #

      Pas si l’on veille à ce que le sodium du dialysat et du dialysé soit semblable (dialyse isonatrique)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :