Traitement du diabète par les reins

Malgré 11 classes différentes de médicaments contre le diabète, seulement un tiers des patients atteignent les buts de glycémie. Un nouveau diagnostic de diabète est fait toutes les 10 secondes de par le monde.[1] C’est pourquoi un nouveau traitement est toujours le bienvenu pour cette véritable « épidémie » qu’est le diabète de type 2.

Le rein joue un rôle dans la régulation de la glycémie. Il métabolise le glucose, participe à la néoglucogenèse et à l’homéostasie glucidique par la filtration et la réabsorption tubulaire.

Les cotransporteurs glucose sodium dépendant (SGLT pour Sodium Glucose Linked Transporter) ont une fonction importante dans la régulation du glucose. Ils sont présents dans la muqueuse intestinale de l’intestin grêle (SGLT1) et dans les tubules proximaux des néphrons (SGLT2 et SGLT1). Dans le rein, ils ont une capacité de transport particulièrement élevée et sont capable de réabsorber 90% de la quantité de glucose le long du néphron proximal (98% dans le tube contourné proximal via SGLT2, le reste via SGLT1 dans le tube contourné pars-recta). En bloquant SGLT2 par un médicament (dapagliflozin, Forxiga®: 10 mg/j), on obtient une « glucosurie thérapeutique« .[2-6]

Capture d’écran 2013-08-27 à 20.38.11

Illustration venant du site www.forxiga.eu

Cet inhibiteur du SGLT2 permet d’obtenir une glucosurie d’environ 70 g par jour. Les patients perdent jusqu’à 300 kcal supplémentaires par ce biais, entraînant une diminution du poids corporel.[7] En cas de baisse du débit de filtration glomérulaire (DFG), l’effet diminue. Il faut donc un DFG conservé (> 60 ml/min) pour bénéficier de l’effet de ce médicament. En cas d’IRC, le traitement ne devient pas toxique, mais perd progressivement de son efficacité.

Les effets indésirables sont les infections urogénitales. Une augmentation du taux de cancer vésical et mammaire ne s’est pas confirmée (« plutôt improbable »). La baisse de la tension artérielle est due à l’effet diurétique de l’inhibiteur du SGLT2 et il faut faire attention à ne pas associer un traitement diurétique trop important. On ignore si ce traitement peut influencer la fonction rénale à long terme.

Les inhibiteurs du SGLT2 augmentent l’élimination urinaire du glucose et ainsi de calories (!) Ils sont une nouvelle classe de médicaments pour traiter le diabète sucré. Nous sommes en attente des études sur des critères « durs ».

Source

1. Chao EC: Dapagliflozin: an evidence-based review of its potential in the treatment of type-2 diabetes. Core Evid 2012, 7:21–28.

2. Washburn WN: Evolution of sodium glucose co-transporter 2 inhibitors as anti-diabetic agents. Expert Opin Ther Pat 2009, 19:1485–1499.

3. Marsenic O: Glucose control by the kidney: an emerging target in diabetes. Am. J. Kidney Dis. 2009, 53:875–883.

4. Vallon V, Sharma K: Sodium-glucose transport: role in diabetes mellitus and potential clinical implications. Curr. Opin. Nephrol. Hypertens. 2010, 19:425–431.

5. Abdul-Ghani MA, DeFronzo RA: Inhibition of renal glucose reabsorption: a novel strategy for achieving glucose control in type 2 diabetes mellitus. Endocrine Practice 2008, 14:782–790.

6. Hummel CS, Lu C, Loo DDF, Hirayama BA, Voss AA, Wright EM: Glucose transport by human renal Na+/D-glucose cotransporters SGLT1 and SGLT2. Am. J. Physiol., Cell Physiol. 2011, 300:C14–21.

7. Wilding JPH, Woo V, Rohwedder K, Sugg J, Parikh S: Dapagliflozin in Patients With Type 2 Diabetes Receiving High Doses of Insulin: Efficacy and Safety Over Two Years. Diabetes Obes Metab 2013.

Mots-clés : , ,

Catégories: Guide de survie en néphrologie, Médicaments et rein

Author:Vincent Bourquin

Néphrologue blogueur

Souscrire

Subscribe to our RSS feed and social profiles to receive updates.

4 commentaires le “Traitement du diabète par les reins”

  1. Mostapha
    2 septembre 2013 at 13:49 #

    Tres bon article. Merci
    Je suis d’accord qu’il manque des benefices sur des criteres durs (micro, macroangiopathies, amputations,AVC, IDM, nephro, retinopathie….), de l’autre cote un risque d’infections urinaires et de carcinomes urotheliaux…) comme tout medicament nouveau qui pourra etre utilise a large echelle il faudra attendre et avoir un recul suffisant…
    Merci

    • 3 septembre 2013 at 10:03 #

      Cher Mostapha,
      Tout à fait d’accord et merci pour votre commentaire.
      Bien à vous

  2. DEGAICHIA ANTAR
    3 septembre 2013 at 16:13 #

    ANTAR
    MERCI POUR CET EXCELLENT ARTICLE..
    L’INHIBITION DU CO-TRANSPORTEUR DU GLUCOSE SGLT 1 PAR LA DAPAGLIFLOZIN
    N’ENTRAÎNE PAS DES INTERFÉRENCES DANS LE MÉCANISME DE RÉABSORPTION TUBULAIRE RÉNALE DES AUTRES SUBSTANCES (PHOSPHORE ,CALCIUM etc….)
    SA PRISE EST -ELLE INDÉPENDANTE DES PRISE DES REPAS ?
    MERCI ENCORE UNE FOIS.

    • 4 septembre 2013 at 08:38 #

      Bonjour,
      Merci pour votre commentaire.
      La dapagliflozine peut être prise à toutes heures du jour, avec ou sans nourriture. « Forxiga can be taken orally once daily at any time of day with or without food. Tablets are to be swallowed whole. »
      Bien à vous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 858 autres abonnés